Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

savoircpouvoir

savoircpouvoir

Ce blog a pour objectif de montrer notre monde sous un autre angle et de vous révéler des informations plus ou moins "omises " par nos médias de masse.


Juifs et musulmans - Si loin, si proches

Publié par savoircpouvoir sur 10 Novembre 2013, 18:24pm

Catégories : #Histoire, #Moyen-Orient

Juifs et musulmans - Si loin, si proches

[1/4] LES ORIGINES : 610-72

Où l’on retrace la naissance de l’islam et sa conquête en un siècle d’un territoire s’étendant de la Perse à l’Espagne. Quelle a été la place des millions de non-musulmans dans cet empire ? Pour les polythéistes, c’est la conversion ; pour les peuples du Livre, juifs et chrétiens, le statut de "dhimmi", qui les détermine inférieurs, mais leur confère une protection plus ou moins généreuse selon les lieux, et leur permet de pratiquer leur religion.

Dès l’avènement de l’islam, le sort des musulmans et des juifs a été étroitement lié, mais un peu plus d'un siècle de conflit a suffi à occulter dans les mémoires treize siècles d’une histoire commune souvent pacifique et parfois harmonieuse. Elle commence dans la péninsule Arabique, où l’islam voit le jour au VIIe siècle, par la parole et l’enseignement de son fondateur, Mahomet, et se poursuit à Jérusalem, où, au XIIe siècle, le conquérant Saladin respectera églises et synagogues, durant le mythique âge d’or du royaume d’al-Andalus (711-1492) et dans la Maison judéo-musulmane de la sagesse fondée à Bagdad par la dynastie abbasside… Jusqu’à la rupture violente du XXe siècle, les deux religions n'ont cessé de dialoguer, non sans épisodes douloureux, comme le massacre de Grenade, en 1066, durant lequel la population juive est décimée par ses voisins musulmans. Le judaïsme a ainsi fortement inspiré Mahomet, qui en reconnaît les prophètes ? Ibrahim (Abraham), Moussa (Moïse) ou Joseph (Youssef). Trois siècles plus tard, c’est sous l’influence des penseurs musulmans que le rabbin Saadia Gaon proposera une interprétation de la Thora puisée dans la philosophie grecque.

De 610 à nos jours, de l’Arabie au Proche-Orient en passant par l’Empire ottoman, l’Andalousie et le Maghreb, cette histoire complexe et méconnue est racontée chronologiquement, avec une fluidité qui n’exclut pas le sens du détail. Un passionnant voyage dans le temps, porté par les explications, savantes mais toujours accessibles, de plus de trente chercheurs venus de différents pays, par des séquences d’animation originales et par des archives photographiques et filmiques d’une grande force.

[2/4] LA PLACE DE L'AUTRE : 721-1789

De 610 à nos jours, de l’Arabie au Proche-Orient en passant par l’Empire ottoman, l’Andalousie et le Maghreb, cette histoire complexe et méconnue est racontée chronologiquement, avec une fluidité qui n’exclut pas le sens du détail. Un passionnant voyage dans le temps, porté par les explications, savantes mais toujours accessibles, de plus de trente chercheurs venus de différents pays, par des séquences d’animation originales et par des archives photographiques et filmiques d’une grande force.

Dès l’avènement de l’islam, le sort des musulmans et des juifs a été étroitement lié, mais un peu plus d'un siècle de conflit a suffi à occulter dans les mémoires treize siècles d’une histoire commune souvent pacifique et parfois harmonieuse. Elle commence dans la péninsule Arabique, où l’islam voit le jour au VIIe siècle, par la parole et l’enseignement de son fondateur, Mahomet, et se poursuit à Jérusalem, où au XIIe siècle, le conquérant Saladin respectera églises et synagogues, durant le mythique âge d’or du royaume d’al-Andalus (711-1492) et dans la Maison judéo-musulmane de la sagesse fondée à Bagdad par la dynastie abbasside… Jusqu’à la rupture violente du XXe siècle, les deux religions n'ont cessé de dialoguer, non sans épisodes douloureux, comme le massacre de Grenade, en 1066, durant lequel la population juive est décimée par ses voisins musulmans. Le judaïsme a ainsi fortement inspiré Mahomet, qui en reconnaît les prophètes ? Ibrahim (Abraham), Moussa (Moïse) ou Joseph (Youssef). Trois siècles plus tard, c’est sous l’influence des penseurs musulmans que le rabbin Saadia Gaon proposera une interprétation de la Thora puisée dans la philosophie grecque.

[3/4] LA SÉPARATION, 1789-1945

C’est en Europe que s’écrit désormais l’histoire. Révolution française, États-nations… Les juifs d’Europe, devenus citoyens, se retrouvent aussi la cible d’un antisémitisme plus affirmé. Ce qui ne les empêche pas d’intégrer les nouvelles élites nationales et de jeter un regard protecteur sur les juifs du monde musulman. Sionisme d’un côté, nationalisme arabe de l’autre, la Palestine, appelée Syrie Méridionale par les Ottomans, devient un enjeu religieux mais aussi politique.

L’antagonisme entre juifs et musulmans a commencé à prendre forme il y a cent cinquante ans à peine. Ces deux épisodes en retracent la généalogie depuis les premiers pas de l’ingérence de l’Occident dans le monde arabe jusqu’au déclenchement de la deuxième intifada, en passant par la Seconde Guerre mondiale. Ils reviennent sur la naissance du sionisme et du nationalisme arabe qui feront tout pour briser les liens unissant depuis si longtemps juifs et musulmans. Des événements vécus directement par certains des intervenants, qui témoignent avec émotion de cette douloureuse rupture. De la Révolution française à la conquête coloniale, de l’affaire Dreyfus au décret Crémieux, du démantèlement de l’Empire ottoman à la création de l’État d’Israël, des accords de Camp-David à nos jours, suite et fin de ce passionnant voyage dans le temps.

[4/4] LA GUERRE DES MÉMOIRES, 1945-2013

Le monde découvre l’horreur des camps nazis. En 1948, la naissance d’Israël suscite colère et amertume chez les Arabes et les musulmans, joie et allégresse dans l’ensemble du monde juif, de New York à Tel-Aviv. Des centaines de milliers de Palestiniens sont expulsés et fuient avec l’espoir d’un possible retour ? en arabe, la Nakba, la "catastrophe". Et de gré ou de force, la grande majorité des juifs du monde musulman va quitter en quelques décennies l’Irak, l’Égypte, l’Iran, la Syrie, le Maroc, la Tunisie…

L’antagonisme entre juifs et musulmans a commencé à prendre forme il y a cent cinquante ans à peine. Ces deux épisodes en retracent la généalogie depuis les premiers pas de l’ingérence de l’Occident dans le monde arabe jusqu’au déclenchement de la deuxième intifada, en passant par la Seconde Guerre mondiale. Ils reviennent sur la naissance du sionisme et du nationalisme arabe qui feront tout pour briser les liens unissant depuis si longtemps juifs et musulmans. Des événements vécus directement par certains des intervenants, qui témoignent avec émotion de cette douloureuse rupture. De la Révolution française à la conquête coloniale, de l’affaire Dreyfus au décret Crémieux, du démantèlement de l’Empire ottoman à la création de l’État d’Israël, des accords de Camp-David à nos jours, suite et fin de ce passionnant voyage dans le temps.

Archives

Articles récents