Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

savoircpouvoir

savoircpouvoir

Ce blog a pour objectif de montrer notre monde sous un autre angle et de vous révéler des informations plus ou moins "omises " par nos médias de masse.


Norman G. Finkelstein : Le Sionisme et la carte de l'Holocauste

Publié par savoircpouvoir sur 29 Mars 2011, 23:55pm

Catégories : #Moyen-Orient

Norman G. Finkelstein : Le Sionisme et la carte de l'Holocauste

Norman G. Finkelstein est un politologue américain. Juif antisioniste, il est notamment l'auteur du livre « L’Industrie de l’Holocauste ». A la fin d'une conférence tenue à l'Université de Waterloo (Canada), pendant laquelle il compare les sionistes aux nazis, il est pris à parti par une jeune auditrice en larmes lui demandant : « Les juifs ont souffert, comment pouvez-vous les traiter de nazis ? » ...

L’auditrice :

Pendant votre discours, vous avez traité les juifs (pas forcément tous les juifs en général) ainsi que certaines personnes présentes ici, de nazis. C’est extrêmement offensant envers les Allemands, et aussi extrêmement offensant envers les gens qui ont souffert pendant la guerre nazie.

Normand G. Finkelstein :

Je ne respecte pas ce que vous faites maintenant, vraiment, je ne le respecterai jamais. Je n’aime pas et je ne respecte pas les larmes de crocodiles ! (…) Laissez-moi finir ! Laissez-moi parler !  Je n’aime pas jouer devant les auditeurs la carte de l’holocauste, mais à présent je me vois contraint de dire ceci. Mon défunt père était dans le camp de concentration de Auschwitz, ma défunte mère était dans le camp de concentration de Majdanek. Chaque membre de ma famille, des deux côtés, paternel et maternel, ont été exterminés. Mes parents ont participé au soulèvement du ghetto de Varsovie. Et c’est précisément et exactement grâce aux leçons que mes parents nous ont enseignées à moi et mes deux frères et sœurs que je ne vais pas être silencieux quand Israël commet ses crimes contre les Palestiniens. Et je trouve qu’il n’y a pas plus dégueulasse que de profiter de la souffrance de mes parents et de leur supplice pour essayer de justifier la torture, la sauvagerie, la destruction des maisons qu’Israël commet chaque jour contre les Palestiniens. Donc, je refuse d’être intimidé plus longuement ou de me faire taire par les larmes !  Si vous aviez un cœur vous auriez pleuré pour les Palestiniens !  Et non pour le passé !

Archives

Articles récents